Les dernières actualités sur les méfaits du lissage brésilien pour les reins

Ce titre vous rend sceptique, mais avez-vous eu vent de l’histoire de la jeune femme de 26 ans qui ne présentait aucun fait particulier antérieur concernant sa santé, mais qui, subitement, a subi trois épisodes d’insuffisance rénale aiguë successifs en juin 2020, avril 2021 et juillet 2022 ? Les crises se sont toujours présentées après une séance de lissage brésilien dans un salon de coiffure. Voici la suite de l’actu ?

Que faut-il savoir du lissage brésilien ?

Le lissage brésilien est un traitement capillaire qui consiste à injecter un produit à base de kératine dans les écailles. Ces dernières seront ensuite scellées à l’aide d’une plaque chauffante. Les cheveux seront alors extrêmement lisses. Pour un résultat plus époustouflant encore, les coiffeurs modifient la structure des cheveux en utilisant des produits qui contiennent de l’acide glyoxylique. Si ces articles sur les produits de beauté et les soins capillaires vous intéressent, vous pouvez en lire d’autres sur Cambodgepost.com

A lire en complément : Quels sont les outils et ressources pour enseigner l’histoire des mouvements féministes dans le monde ?

Après chaque séance de lissage brésilien, cette jeune tunisienne de 26 ans a présenté les mêmes symptômes, à savoir :

Des vomissements ;

A lire en complément : Un garde-meuble à Orléans : Simple et pratique ?

Un mal de dos ;

De la diarrhée ;

De la fièvre ;

 …

Elle a dû passer des examens sanguins qui ont révélé une hausse du taux de créatine. Et ce signe est souvent annonciateur d’une détérioration des fonctions rénales. Le scanner n’a néanmoins montré aucune gêne au niveau des voies urinaires.

Les urines de la jeune femme ont pourtant présenté des leucocytes et des traces de sang. Cependant, il n’y eut aucun signe d’infection. Curieusement, ses fonctions rénales sont revenues à la normale à chaque fois.

Dans un communiqué publié en date du 21 mars 2024 dans le New England Journal of Medicine (NEJM), les néphrologues Français indiquent, qu’apparemment, chez cette patiente, l’insuffisance rénale survenait après chaque séance de lissage brésilien. Dès qu’elle quittait le salon de coiffure, la maladie faisait son apparition.

De son côté, que dit la principale concernée ? Elle affirme ressentir une impression de brûlure et une sensation d’ulcération de son cuir chevelu. Le produit, rappelons-le, contient 10 % d’acide glyoxylique.

Ces dernières années, le lissage chimique des cheveux est devenu de plus en plus prisé. À l’origine, le lissage brésilien était réalisé avec des produits contenant du formaldéhyde. Cependant, on ne tarda pas à comprendre que cette substance est un tératogène. Elle fut interdite au Brésil, dans l’Union européenne et au Canada. C’est à ce moment que l’acide glyoxylique l’a remplacé dans la formule des produits de lissage.

Quelques soupçons en 2023

Apparemment, le cas de cette jeune femme n’est pas le premier. En juillet 2023, une équipe venant d’Israël rapporte avoir trouvé 26 femmes touchées par une insuffisance rénale aigue après un lissage. Ce témoignage est inscrit dans l’American Journal of Kidney Diseases.

Ces néphrologues de l’hôpital « Shaare Zedek » ont émis une hypothèse selon laquelle, l’acide glyoxylique absorbée par l’épiderme entraînement une néphropathie aiguë. Cette maladie se caractérise par la précipitation de cristaux d’oxalate de calcium dans les tubules rénaux. Ils n’ont malheureusement pas pu prouver cette thèse sur le champ. Toujours est-il que depuis, l’on recommande d’éviter le lissage brésilien, jugé dangereux pour la santé en général.

 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés